Yannis, Fondateur de lycée en transition

Je vois les lycées comme des lieux d'éducation mais aussi d'expérimentation. Il faut faciliter le développement d'initiatives écologiques lycéennes. Faisons des lycées, des labs de la transition écologique !

Yannis El Amraoui est un étudiant engagé de 19 ans. Mais parce qu’il sait bien que tout seul on ne va pas très loin, il a créé le réseau « Lycées en transition », une plateforme pour fédérer les lycéens engagés.

Encore au lycée il regarde le film DEMAIN de Cyril Dion et c’est le déclic, il décide de s’inscrire dans plusieurs associations toulousaines pour la protection de l’environnement Alternatiba, 2pieds2roues, Warn et Alternatives Territoriales. Puis en Première, j’ai créé un groupe écologique dans mon lycée, le lycée Berthelot de Toulouse. Il prend alors conscience que le problème climatique est abordé trop tard, d’après lui il faut agir encore plus jeune, il crée alors lycée en transition un site interne crée par des lycéens, pour des lycéens qui leur permet d’agir à leur échelle.

Aujourd’hui Yannis est speaker des conférences Youth For Good, ambassadeurs de l’association Little Citizens For Climate qui a pour objectif de promouvoir les projets de jeunes écolos. Il est auteur de la Certif’climat, une auto-formation certifiante sur les enjeux énergie-climat.

Dans son ancien lycée, Bertholot à Toulouse, la nourriture non consommée représente environ 8% des émissions de gaz à effet de serre sur la planète. En réduisant le gaspillage alimentaire, on réduit l’empreinte carbone. « Dans notre cantine, on jetait une tonne d’aliments tous les 15 jours, souligne le jeune écolo. Désormais au self, on a fait diminuer les portions mais en ayant la possibilité de se resservir si besoin. Et ça a bien marché ! »

Autre moyen d’action : la communication positive. « Pour encourager par exemple l’utilisation du vélo, on met en avant qu’il s’agit du moyen de transport le plus rapide en ville et qu’il permet de rester en forme. C’est plus efficace que de dire ‘’évitez la voiture, ça pollue’’. »

Pour Yannis, les lycées font partie de la solution, plutôt que du problème. « Et en menant des actions dans les lycées, on a un double objectif : limiter l’empreinte écologique du lycée et sensibiliser les autres lycéens à l’urgence climatique. » Au lycée Berthelot, les élèves se sont lancés le défi de créer une micro forêt autour de leur piste d’athlétisme. 

Il fait aussi partie des 12 jeunes sélectionnés pour l’initiative « Ta voix compte » visant à potentialiser les actions des jeunesses engagées pour faire entendre leur voix lors de la prochaine campagne présidentielle.

Partager l'article :

Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

A lire également

Notre fondateur à la conférence youth for good

Et si … Je vous racontez mon histoire ? Comment l’écologie, la permaculture me met en joie ?

« L’objectif de cette journée est de donner aux jeunes l’envie et les capacités d’avoir un impact positif sur le monde. »

Notre premier projet !

Lire la vidéo
Adhésion disponible !

Il est désormais possible d’adhérer à notre association et de participer aux différents évènements pour transformer le monde !